Projet éducatif : kézako ?

Bonjour tout le monde !!!
en me baladant sur le web, je m'aperçois d'une tendance qui se promène sur un grand nombre de blogs et qui me replonge un an en arrière : le projet éducatif.
Plantons le décor : en maman zen que je suis (oui allez-y marrez-vous vous pouvez !) j'ai commencé à chercher ma nourrice très tôt. J'ai rencontré LA nourrice (clique ici pour découvrir un article sur ce sujet) à 6 mois de grossesse et lors de notre premier rendez-vous elle me demande quel est mon projet éducatif.
Bon forcément je rigole un peu jaune car primo, laissez moi réaliser que je vais avoir un bébé et deuzio, c'est quoi un projet éducatif ?Depuis et avec du recul je suis enfin capable de décrire notre projet éducatif pour bébé Pic-Vert.



1/ Quel est le point sur lequel tu ne transigeras pas ?
Ce premier point est essentiel car il correspond à ce que vous êtes. 
Pour nous l'important est l'écoute du bébé. Répondre à ses besoins voire les anticiper, parce qu'on pense que c'est bon pour lui et parce qu'on en a envie ; parce que c'est ce qu'on aimerait qu'on fasse pour nous.
Pour faire court quand il a faim, on le nourrit sur le champ, sa couche est sale, on la change dans la seconde, il veut dormir, on l'installe dans son lit.
Pourquoi le faire poireauter alors qu'il suffit d'anticiper un minimum pour répondre à ses besoins primaires.
2/ Qu'est-ce qui est vraiment important pour toi ?
Pour certains cela peut-être la politesse, l'hygiène, l'autonomie,...nous concernant on souhaite avant toute chose lui donner confiance en lui.

Pour cela, on l'encourage à faire les choses qu'il veut faire seul, on lui propose notre aide s'il semble en difficulté, on le félicite dès qu'il fait un progrès quitte à le laisser s'en mettre partout lorsqu'il veut manger seul. Mais surtout on marque vraiment le coup lorsqu'il est tout fier de lui quand il atteint son objectif.
Cela semble évident mais nous nous sommes rendu compte que tout le monde n'y attache pas forcément d'importance.
3/ Quelles sont tes limites ?
Autrement dit, qu'es-tu prêt à accepter ?
Nous avons fait le choix de ne pas transformer la maison en espace exclusivement adapté à notre bébé (tout en limitant les risques comme l'accès aux escaliers) mais sans planquer définitivement tout ce à quoi on tient : les bibelots, les livres, les CD, ...
Du coup, on se dit que l'important est de ne pas toucher à notre zone de confort et à sa sécurité.
Ce livre traite du bien etre des enfants tout en respectant leurs émotions et celles des parents
Cela vaut aussi pour ce que nous sommes prêts à accepter concernant les exigences du bébé : s'il ne veut pas sortir du bain mais que nous avons mal au dos, dans ce cas on ne lâche pas et on le sort malgré les cris. Il ne veut pas aller se promener alors qu'on en a assez d'être enfermés, on sort quand même. 
Mais à l'inverse s'il prend un magazine et en déchire les pages ou qu'il redécore le carrelage quand il mange on se dit que ce n'est pas grave, parce que cela n'a pas réellement d'importance pour nous, un coup d'éponge et on n'en parle plus.
Mais pourquoi ? Pour le respect de cette fameuse zone de confort et que tout le monde à la maison soit au courant. Car ce qui n'est pas grave pour l'un peut en revanche l'être pour l'autre.
4/ Instaurer des règles

Exemples :
> Bébé se couche tous les jours à 20 heures, mais c'est son père qui s'y colle (je n'aime pas la séparation de la nuit)
> Il veut manger seul et ça ne me dérange pas de tout nettoyer après, je m'occupe presque exclusivement de le nourrir
> Le Pic-vert veut ouvrir les portes de placard de la cuisine. Là, personne n'est d'accord pour cela car nous trouvons que c'est dangereux, donc on reste ferme.
> Le Pic-vert veut prendre les livres des grands, pas de problème, on lui explique qu'on y tient, qu'il faut en prendre soin et jusque là tout va bien.
Tout cela fonctionne plutôt bien à la maison. Mais à l'extérieur, chez des amis, les règles peuvent être différentes. Et c'est justement cette différence qu'on exploite pour essayer de développer le respect des autres.
OK les règles c'est bien beau mais comment fera-t-on le jour où il s'en moquera comme de sa première couche ? ON VERRA BIEN !!! les règles s'est fait pour évoluer non ?
Promis je vous ferai un débrief dans quelques mois.
Et toi, quel est ton projet éducatif ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

A savoir...

Newsletter

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton