Premier voyage en avion - bébé 16 mois : la Sardaigne

La première fois de bébé en avion : du stress pour les parents, de la nouveauté pour les enfants ! Comment s'y préparer ? Comment gérer ? A quoi s'attendre ? On vous dit tout de notre dernière expérience : la Sardaigne.



copyright monsieurbonheurs


1/ Réserver son billet d'avion

Les billets ont été réservé chez Easyjet plusieurs mois à l'avance, à l'arrache comme d'habitude. Première erreur : penser que l'on va voyager comme avant. Du coup, nous prévoyons deux bagages cabine ... STUPID GIRL !!!
Easyjet propose le bagage en soute uniquement à la réservation ! Si finalement tu te réveilles plusieurs semaines après en te disant que les bagages cabine ne suffiront pas, et tu t'aperçois que pour l'avoir il te faut débourser 40 euros. Ouille, ça pique.
En revanche, l'enregistrement du bébé autorise 2 bagages en soute pour lui : lit parapluie et porte bébé de randonnée par exemple

A retenir : avoir toutes ses facultés de concentration lors de la réservation


2 / Le voyage en avion

Entre les bagages, la douane, le check-in et le vol en lui-même j'avoue que je n'était pas au top de la zenitude. Bagages, porte-bébé et enfant pour passer le détecteur de métal, c'est du sport.
copyright monsieurbonheurs


Pour les liquides, pas de panique ! Les restrictions portant sur les liquides et la nourriture n’entrent pas en vigueur lorsque nous voyageons avec un bébé et de jeunes enfants. Mais ne soyez pas surpris si vous voyez l'agent de sécurité partir le panier repas.

A l'entrée dans l'avion, l'hotesse nous fournit la ceinture pour le bébé et nous montre comment l'installer. Super simple et suffisament souple pour lui permettre de bouger sur nos genoux.

Au décollage et à l'attérissage nous avions prévu la tétine afin de provoquer la déglutition pour éviter les douleurs aux typans. 

En vol, le problème majeure réside dans l'occupation du bébé. Nous avions prévu des livres et des petits jeux, sans grand succès car il voulait marcher dans les couloirs. Enfin le bagage cabine exclusivement réservé au bébé s'avère incontournable, à placer sous le fauteuil devant vous pour y avoir accès à la demande

A retenir : prévoir des jouets silencieux, des livres voire une tablette avec quelques vidéos. Tapis à langer à garder sous la main.


3/ Réserver sa voiture de location

Bon là pas d'erreur, nous avions prévue bien en amont une voiture avec siège auto. Heureusement car la disponibilité du siège auto n'est pas assurée si la réservation n'a pas été anticipée.

A retenir : Prévoir quelques langes à placer au fond du siège car les sièges ne sont pas très confortables et le bébé transpire beaucoup en cas de chaleurs.


4/ Réserver sa chambre

Sur les conseils d'amis, nous avons réservé une chambre d'hôtes à Olbia, La Grazia Sale.
Le lieu est parfait : propriétaires disponibles et très sympas, cadre magnifique, chambres très belles et très confortables, cuisine délicieuse.

A retenir : Vérifier à la réservation que les chambres sont suffisamment grandes pour accueillir un lit parapluie.


5/ Nourrir un bébé de 16 mois en vadrouille

Nous avions prévu quelques petits pots et un peu de lait d'avance en se disant que nous trouverions bien un supermarché. Effectivement, Auchan est implanté à Olbia. Mais les habitudes alimentaires pour les petits en Italie sont assez différentes des nôtres (ou des miennes peut-être).



 


> Pour le lait croissance, pas de bio mais du lait aromatisé au goût de biscuit, il a adoré.

> Pour les repas, nous n'avons pas trouvé de repas (viande + légumes) : il n'y avait que des petits pots de viande (...) et de légumes. Puisqu'il s'agissait de produits de la marque HIPP nous étions en confiance et avons acheté l'ensemble pensant faire le mélange nous même. Mais cela était sans compter sur le goût absolument infecte !!!
Heureusement pour nous, les propriétaires de la chambre d'hôtes ont bien voulu cuisiner pour Bébé Pic-vert ) grands coups de produits frais et d'huile d'olive.

> Pour le goûter : pas de problème, les yaourts et compotes que nous avons trouvé lui plaisaient.

La cuisine italienne a beaucoup plu au Pic-vert : pesto, pasta aux coques et autres spécialités ont eu du succès. Idem pour les glaces et pâtisseries. Il ne risquait pas de mourir de faim.

A retenir :
- prévoir une boîte hermétique type Tupperware qui passera facilement au micro-onde dans tous les bistrots que vous trouverez
- prévoir une mini glacière d'une taille suffisante pour recevoir la boîte hermétique, le pain de glace et le yaourt
- prévoir une grande bouteille d'eau rien que pour le bébé
- particularité de la Sardaigne : il n'ont pas de micro-ondes ! Du moins pas là où nous sommes allés (...) heureusement que notre enfant accepte de manger froid.


6/ La plage avec un bébé de 16 mois

Nous voulions profiter de la plage tout en évitant les heures les plus fortes en UV. Malheureusement entre les siestes (qu'il ne voulait pas faire dans la voiture) et le temps de trajet pour trouver LA bonne plage, nous arrivions de fait toujours aux heures les plus chaudes.


copyright monsieurbonheurs


A retenir :
- badigeonner le bébé de crème indice 50+ et se placer à l'ombre le plus possible.
Même si nous avions trouver une plage bordée d'arbres et malgré la crème, les quelques minutes passées dans l'eau sous le soleil ne lui ont pas convenues. De petites tâches rouges ont fait leur apparition. Nous avons donc investi dans un tee-shirt et une casquette anti-UV digne d'un séjour dans le désert : c'est moche mais c'est pratique !

- investir dans une tente de plage. Cela me semblait complément inutile mais un bébé de 16 mois ça bouge. L'avantage de la tente c'est qu'elle est suffisamment grande pour délimiter un espace de jeu tout en protégeant bien du soleil.


J'imagine que vous avez pleins de bons tuyaux pour partir en vacances avec un bébé, vous les partagez ?!

2 commentaires:

  1. C'est pas faux !!! Bon au moins, on est prets pour les prochaines vacances !

    RépondreSupprimer

 

A savoir...

Newsletter

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton