Sa nourrice Episode #1

Trouver une assistante maternelle à laquelle confier la prunelle de ses yeux n'est pas simple, mais quand on l'a trouvé et qu'il faut la quitter puis en trouver une autre... pas simple non plus.
Si tout va bien... j'expliquerai dans un prochaine article pourquoi je mets un "si", dans 3 semaines et 3 jours nous serons dans notre nouvelle maison. Nouvelle maison = Nouvelle ville = Nouvelle nourrice.


J'expliquais ici pour quelles raisons nous aimons notre nourrice. Alors quand il a fallu se faire à l'idée de s'en séparer puis de lui annoncer, j'ai laissé l'Homme s'en charger, courageuse que je suis. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais mais j'imaginais une pointe d'amertume dans sa voix. Il est vrai que, qui dit un enfant de moins dit souvent pointer au chômage car chose étrange, les enfants à garder se font rare dans ma campagne. Quand je pense qu'il y a 2 ans toutes les assistantes maternelles du coin était surbookées, aujourd'hui 1 sur 3 doit aller chez Pôle Emploi.

Bref l'Homme annonce la nouvelle et là...une vraie fontaine ! Elle se met à pleurer en expliquant qu'elle s'était beaucoup attachée au Pic-vert, qu'en 20 ans, c'est une des premières fois que cela arrive, qu'elle allait nous demander de faire une petite sœur ... bref, on hallucine complet. On savait qu'elle appréciait le Pic-vert mais là quand même c'est la surprise car tout en étant affectueuse elle n'a jamais été débordante d'amour, enfin devant nous en tous les cas. Dire que je m'attendais à une tête de six pieds de long, je ne pensais pas devoir éponger le sol de sa maison.

Passée la surprise, il faut à présent trouver un autre mode de garde, faire l'ensemble des démarches pour licencier son assistante maternelle et s'atteler à l'Everest de notre vie familiale : la CAF !!! J'en parlerai dans une autre article prochainement.

Et pour toi, comment s'est passé la séparation avec ta nourrice ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

A savoir...

Newsletter

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton