Sa rentrée à la micro-crèche : semaine d'adaptation

Un déménagement ça chamboule tout. On quitte sa nourrice mais pour aller où ? Par choix d'abord puis par chance ensuite, bébé Pic-Vert a pu intégrer une micro-crèche.

Copyright monsieurbonheurs 


Dans le dernier billet nous vous donnions les détails pratico-pratiques pour bien gérer la fin de contrat de notre assistante maternelle. Mais après on fait quoi ?


Il y a un an, j'avais pris les devants en inscrivant le Pic-vert dans deux crèches municipales et dans 3 crèches privées, sans grand espoir. Effectivement, la date de l'emménagement dans la nouvelle maison approchant, réponse négative pour toutes les crèches. Nous voilà donc à la recherche d'une nouvelle assistante maternelle mais avec des critères plus précis que lors de la première recherche.

Nos critères : 
> Idéalement une chambre pour chaque enfant
> Un espace de change PAS dans la pièce à vivre (histoire de respecter l'intimité des enfants lors de visites de la famille et des amis de l'assistante maternelle)
> Une vraie transmission chaque soir même si c'est l'Homme qui récupère notre progéniture car ça l'intéresse...faut pas croire
> Des enfants...parce que Pic-vert commençais à s'ennuyer sévère tout seul en tête à tête avec sa nourrice

Et puis finalement, deux jours avant d'emménager, la micro-crèche appelle en nous proposant une place (j'aurai du jouer au loto ce jour là)


Copyright monsieurbonheurs 

C'est quoi une micro-crèche ?
> 10 enfants
> 4 adultes en permanence
> des repas faits "maison" avec des produits bio et/ou locaux
> Un espace de change adapté 
> un espace dortoir avec un adulte en permanence pour "recadrer" les fêtards si besoin, avec la possibilité de dormir aussi longtemps que les enfants le souhaitent
> des activités pour rythmer la journée SI les enfants en ont envie
> des câlins même pour les plus grands
> une VRAIE transmission ! limite psycho rigide avec le timing de chaque changement de couche (ainsi que de son contenu si, si ...) le timing exact à la minute près de sa sieste, ses repas et le nombre de petits pois qu'il a avalé, ses jeux, ...
> quelqu'un qui te répond au téléphone sans soupirer, si comme moi tu as besoin d'appeler pour te rassurer
> une structure qui accueille les enfants même malades

Bon, en dehors du fait que nous sommes ravis, le PIC-vert, lui, est conquis et se sent très bien ! Pas de pleurs le matin, il nous parle de ses copains et des puéricultrices le week end et il revient avec des dessins.


Copyright monsieurbonheurs 

Période d'adaptation

Personnellement, je ne savais pas trop à quoi cela ressemblait mais je sentais bien qu'à presque deux ans il valait mieux que cela se fasse bien. La période d'adaptation s'est déroulée sur 5 jours.

> lundi : 9h30 / 10h30 avec moi, 
pour se familiariser avec le vestiaire, pour partager la chanson de bienvenue et donner un point de départ à la journée, pour se laisser approcher par les puéricultrices
> mardi : 13h/14h30, toujours avec moi,
bon là créneau pas très pratique car en plein pendant sa sieste. Cela dit nous avons découvert le dortoir et il a commencé à me "lâcher" pour aller jouer avec ceux qui ne faisaient pas la sieste.
> mercredi : 9h30 / 11h
Pic-vert tout seul comme un grand, qui grince un peu des dents quand même. 
> jeudi : 9h30 / 13h
il mange à la crèche et je le retrouve tout fier de lui à 13h
> vendredi : 10h / 16h
comme sur des roulettes ! avec en prime une super sieste.

Copyright monsieurbonheurs 

Il est à la crèche de manière permanente depuis le 2 janvier et tout se passe bien. Son intérêt ne s'est pas émoussé et il est toujours aussi content d'y aller : quelle tranquillité d'esprit !

Et pour vous, comment se sont passées les période d'adaptation ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

A savoir...

Newsletter

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton